BIBLIOGRAPHIE

 

1ère partie d'Alain Caudine suivi du livre de Wang Xian

 

Maître Wang Xian a confié à son disciple Alain Caudine la tâche de promouvoir le style Chen en France par le biais notamment de la traduction complète de ses ouvrages sur le Taiji quan Style Chen. C'est dire qu'après plusieurs séjours en Chine dans le cercle proche de ce Maître, à Chenjiagou même, Alain Caudine a patiemment collecté et sélectionné 530 photos, produit et reproduit 850 dessins, illustré et détaillé sur plus de 520 pages tous les aspects comparatifs et complémentaires de l'énergétique, la philosophie, l'historique, la théorie et la technique (deux formes traditionnelles et 40 applications martiales dûment expérimentées avec Maître Wang). C'est un ouvrage dont la valeur formelle est aussi nourrie d'un contenu anecdotique qui amène un éclairage particulier et inédit sur le quotidien du Taiji Quan à Chenjiagou. De nombreux éléments puisés dans des recueils locaux uniquement édités en chinois, puis traduits par un sinologue viennent préciser les données déjà réunies.

" Applications Martiales du Taiji quan style Chen " complète de façon exhaustive le premier ouvrage " À la source du Taiji quan " (très vite accepté par un large public) et paru chez le même éditeur. Ce nouvel ouvrage révèle un aspect incontournable du Taiji quan, accessible à tous, jeune ou moins jeune, homme ou femme, il propose une forme d’échange avec partenaire, basée sur la finesse des perceptions. Cette façon d’étudier permettra de franchir un seuil supplémentaire aux personnes déterminées, désireuses d’évoluer sur le chemin de la maîtrise dans l’art martial du Taiji quan, mais pas seulement…

Ainsi, une fois les bases de la santé renforcées, après l’acquisition de la souplesse, du relâchement, et de la fluidité, gage du bon apprentissage des formes, il devient indispensable de se familiariser avec le contact d’un partenaire. Tester progressivement ses acquis et rendre plus intelligible les principes essentiels sous-tendus dans les gestes issus de la forme sont les buts dévoilés dans ce livre. Le Maître Wang Xian explique et dévoile en détail les secrets et les fondements de cet art. La théorie, bien qu’extrêmement subtile et profonde, apparaît très clairement et étaye de façon magistrale la mise en pratique du travail à deux démontrée par plus de 500 photos dans un total de 400 pages, ce livre est donc la suite logique et indispensable du premier ouvrage.

 

Alain Caudine nous fait découvrir, au travers de sa propre expérience, le coeur des enseignements de Taiji quan que son maître Wang Xi’an lui a transmis. Premier disciple français du maître, il nous offre des indices concrets susceptibles de faire mûrir notre réflexion.


Par exemple, comment le mouvement fluide, calme et relaxé peut améliorer différents paramètres comme la conscience de soi et du monde qui nous entoure, mais aussi susciter des réactions inespérées et favorables aux sollicitations en combat martial.

Par la même occasion, il dévoile des aspects inconnus mais éloquents de la vie du grand maître Wang Xi’an, son rôle héroïque en Chine Populaire, depuis les années soixante jusqu'à nos jours. Wang Xi'an est considéré aujourd’hui comme le « Gardien des Racines du Taiji quan » dans le village de Chenjiagou qui l’a vu naître.
 

Incontournable, d'ailleurs on l'appelle "Le Gortais"

Extrait:

"Lorsqu'au lever du jour, l'on voit les Chinois pratiquer le Taiji quan dans les parcs, l'on pense au premier abord qu'il s'agit d'une danse, tant les mouvements sont exécutés avec grâce et lenteur dans un enchaînement ininterrompu. Cependant, tant d'un point de vue historique que par l'analyse du terme, c'est dans les arts martiaux qu'il convient de placer le Taiji quan, du moins à son origine. Le terme Taiji quan signifie en effet littéralement « Boxe du Faîte Suprême ».
Les techniques de combat à main nue ont été classées en deux écoles : l'école exotérique (waijia) et l'école ésotérique (neijia). C'est dans cette dernière que l'on classe généralement le Taiji quan, avec deux autres techniques intitulées « Boxe du corps et de la pensée » (xingyi quan) et « Boxe des huit trigrammes » (bagua quan). Ces deux écoles sont rattachées à deux centres religieux célèbres de Chine : le temple Shaolin (1), grand centre du bouddhisme chan (Zen) et le mont Wudang (2), centre taoïste très florissant à partir de la dynastie des Song. Les maîtres parlent donc indifféremment d'école exotérique et école ésotérique ou bien de courant Shaolin et courant Wudang."

Tout le monde sait que le Chinois ont inventé, entre autres, la boussole. Mais savez-vous que dans la pensée chinoise la Terre a cinq cardinaux?
Aux quatres connus les chinois ajoutent le centre. Voilà bien une autre manière de parler de la relativité en déjouant le dualisme subjectif-objectif ! Si le vécu est au centre de toute activité humaine, alors le chemin qui va du sentir au penser oscille nécessairement entre explication et imaginaire.

C'est ce parcour du combattant - le Taiji Quan est un art martial - qui vous est proposé par un double éclairage rationnel et irrationnel : comment la pensée chinoise , ou ce qu'on peut tenter d'en savoir, réanime la conception des organes sensoriels et du système nerveux illustrent le yin-yang et enracinent la pratique du taiji Quan. en un mot comment la manière dont on comprend quelque chose modifie la façon de la faire et inversement.

Un ouvrage à la fois technique et grand public, pour insuffler du rêve dans le cerveau gauche des professionnels de la santé et installer de nouvelles bases de réflexion dans le cerveau droit des enseignants de sport comme dans celui des spécialistes des sciences de la vie, en somme destiné à toute personne intéressée par le corps humain.

Claude Pernice, docteur en médecine, exerce l'acupuncture depuis 1976, en clinique, recherche et enseignement. Il pratique le Taiji Quan depuis 1983 avec Victor Becerril et Wang Weiguo. Il nous présente la synthèse de ses expérience et de ses connaissances.

Voici un chapelet de recommandations destinées au pratiquant en recherche, perles précieuses sécrétées par une expérimentation assidue de l'art, à la lumière de l'enseignement des maîtres ancestraux.

 

Chaque précepte permet de comprendre un aspect important du taïchi-chuan, comme l'entretien de la santé, la respiration, la structure physiologique et la motricité du corps, la circulation du chi, les mains collantes, et bien d'autres encore.

 

Cet ouvrage vous donne les clés de la longévité, dans la pratique, au travers d'un ensemble de conseils relatifs à l'entretien du corps, et en particulier des genoux. Ces 108 préceptes très éclairants et aux multiples facettes vous permettront de tirer le meilleur de votre pratique. Car faire et comprendre sont les deux piliers du temple…

Vous en trouverez des extraits dans la partie "Pour vous coucher moins bête"

I-Chuan, Les bases scientifiques La Posture de l’Arbre zhan zhuang
Auteur: Yu Yong Nian

 

Réf. : 2-910677-28-1


Le Docteur Yu Yong Nian a consacré toute sa vie à étudier, à développer certains aspects de l’enseignement qu’il avait reçu du Maître Wang Xiang Zhai. Ce dernier, après de longues années de travail, avait réalisé une remarquable synthèse - synthèse à laquelle il a successivement donné le nom de I-Chuan ou de Da-Cheng-Chuan - d’études et de recherches qui avaient démarré en Chine il y a plus de 2700 ans. Le docteur Yu, le premier, a étudié l’utilisation du Zhan Zhuang (Posture de l’Arbre) dans le traitement de certaines maladies et développé l’aspect « santé » du Da Cheng Chuan.
C’est en cela qu’il peut être considéré comme le pionnier de ce qu’on appelle le Chi Kong. Ce livre original propose une approche rigoureuse, systématique et expérimentale de cette discipline, I-Chuan. Il est centré sur la présentation du travail de base qu’est la Posture de l’Arbre (Zhan Zhuang).
C’est la première fois qu’un ouvrage sur ce sujet est traduit dans une langue occidentale.

Les Mouvements du silence
Gregorio Manzur Éditeur : Albin Michel Date Parution : 2008

Né à Mendoza, Gregorio Manzur s'est installé à Paris en 1965 après l'instauration de la dictature militaire en Argentine. Journaliste, écrivain, il a effectué de longs séjours en Inde et en Chine, s'éveillant à une culture, mais aussi à une expérience qui a changé sa vie : le tai-chi, véritable enseignement de l'antique tradition taoïste pour laquelle le corps et l'esprit sont mus par le chi, cette énergie qui meut l'univers tout entier. Dans cette autobiographie, Gregorio Manzur nous raconte, outre son cheminement spirituel et sa rencontre de maîtres hindous et tibétains, l'étonnant apprentissage, vingt ans durant, avec deux grands maîtres chinois du tai-chi et du Qigong. Une rencontre déterminante dans son itinéraire, le tai-chi étant bien plus qu'une gymnastique du bien-être ou un art martial, mais une véritable forme de méditation en mouvement. Et c'est toute la force de ce livre que de nous faire pénétrer les arcanes de la pensée chinoise, basée sur des pratiques très élaborées. Un récit qui nous concerne profondément car il témoigne de cette quête de vérité et de sens que nous menons tous pour vaincre notre propre chaos.

Anatomie pour le mouvement , T1 Introduction à l'analyse des techniques corporelles Edition 2000 Blandine Calais-Germain
Anthologie (broché). Paru en 12/1998

Depuis quelques années, une attention croissante est portée au corps, à son fonctionnement, au mouvement.

L'Anatomie n'est plus un domaine réservé aux seuls spécialistes, mais intéresse toute personne qui pratique une technique corporelle.
Ce livre présente de manière vivante un panorama des os, des articulations, des muscles, en liaison directe avec le mouvement.
Il s'appuie essentiellement sur l'illustration " en volume ". Celle-ci est commentée par un texte qui peut être abordé en deux temps : lecture rapide ou plus approfondie.
Un livre de base qui permet d'acquérir facilement les connaissances en anatomie indispensables à toutes techniques corporelles.
Un guide complet pour les techniques corporelles : arts martiaux, danse, gymnastique, kinésithérapie, mime, psychomotricité, sport, théâtre, yoga

Anatomie pour le mouvement , T2 Bases d'exercices Blandine Calais-Germain
Guide (broché). Paru en 09/1996

A la suite du tome I, qui présente les bases d’anatomie du mouvement, ce tome II propose les analyses des mouvements les plus courants, et un répertoire d’exercices pouvant s’appliquer à toute technique corporelle.

Les exercices ont été choisis à partir du point de vue de l’anatomie, pour leur efficacité et leur innocuité.
Ils sont expliqués dans le détail, avec présentation de nombreuses variantes. Celles-ci s’adaptent à des situations différentes rencontrées en cours.

A qui s’adresse ce livre ?

Aux personnes qui enseignent ou pratiquent une technique corporelle, et qui veulent être éclairées dans le choix de leurs exercices ou progressions.

Respiration , Anatomie, geste respiratoire Blandine Calais-Germain
Guide (broché). Paru en 01/2005

Il y a au moins une centaine de façons de respirer... Et même bien plus...
Pourquoi certaines respirations sont-elles passives ou actives ? Pourquoi une apnée peut être un temps de repos ou d'intense activité ?
Le geste respiratoire est d'une extrême diversité. Nous ne nous en rendons pas compte, le plus souvent, parce qu'il nous accompagne de façon très intime, et qu'il se mêle à l'autre mouvement - celui du corps qui bouge pour autre chose que pour respirer.
Toutes les formes de respiration reposent, au départ, sur deux mécanismes fondamentaux et leurs variantes, qui peuvent se décliner, se combiner de toutes sortes de façons.
Ce livre propose d'explorer le(s) geste(s) respiratoire(s) : d'en lire le déroulement, d'en connaître les structures anatomiques, de comprendre les forces en jeu. De pratiquer par de nombreux exercices.
On découvre qu'aucune respiration n'est bonne ou mauvaise en soi, mais que toutes sont intéressantes, chacune à sa manière : elles vont accompagner telle ou telle circonstance, convenir à tel ou tel but.
Au passage le lecteur est invité à croiser beaucoup de contre-sens et d'idées reçues qui circulent sur la respiration dans les milieux du travail corporel.

Pour tous les professionnels concernés par la respiration :
- kinésithérapeutes, sages-femmes, psychomotriciens...
- professeurs d'éducation physique, aqua-gym, techniques sportives, yoga, conscience corporelle...
- professionnels des arts vivants : musique, chant, théâtre, danse, mime, cirque...
- enseignants, journalistes, avocats...
- phoniatres, orthophonistes...
- relaxologues, sophrologues, psychiatres, psychothérapeutes, psychologues, psychanalystes...


Taï-chi-chuan: origines et puissance d'un art martial
Auteur : Kenji Tokitsu

Éditeur : Désiris, Gap

Description : 127 pages; (23 x 14 cm)

EAN13 : 9782915418477

Quatrième de couverture

Le taï-chi-chuan est-il simplement une gymnastique d'origine chinoise bonne pour la santé, une pratique énergétique plus ou moins mystique ou un véritable art martial ? Et, dans ce dernier cas, le taï-chi-chuan permet-il d'acquérir et de développer des capacités gestuelles rapides et puissantes avec des mouvements lents et souples ? Pour répondre à ces questions, Kenji Tokitsu analyse d'abord les hypothèses généralement avancées sur l'origine historique du taï-chi-chuan. Cette étude détaillée, complétée par sa propre et longue expérience, lui permet alors de dresser une théorie complète sur les fondements de cet art. Enfin, fort de cette recherche, l'auteur énonce les grands principes d'une méthode pratique personnelle qui vise aussi bien la santé et le bien-être que l'efficacité en art martial.

Les trois sagesses chinoises
Taoïsme, confucianisme, bouddhisme

Auteur : Cyrille J.-D. Javary
Editeur : Albin Michel
256 pages

Quelles sont les valeurs éthiques et spirituelles des Chinois et que peuvent-elles nous apprendre ? Les mots "dieu", "esprit", "immortalité" ont-ils pour eux le même sens qu’en Occident ? Le taoïsme, le confucianisme et le bouddhisme sont-ils des croyances, des philosophies, des sagesses ?

A partir de sa connaissance intime de la Chine, Cyrille Javary, auteur d’une monumentale traduction du Yi Jing, nous introduit à la perception qu’ont les Chinois eux-mêmes de leur univers spirituel et nous donne les clefs pour l’aborder, non pas à partir de catégories occidentales inadéquates, mais à partir des mots chinois eux-mêmes. Du chamanisme archaïque et toujours vivace aux cultes contemporains, tel celui de Mao, en passant par les enseignements de Laozi et de Confucius, il retrace avec clarté une histoire plurimillénaire de rivalités autant que de dialogues et d’influences.

Surtout, il nous montre ce que ces sagesses ont d’universel, et en quoi elles nous permettent de mieux comprendre le monde moderne et la Chine actuelle.

19 mai 1994 Bibliothèque de l'évolution de l'humanité (Livre 6030)

La Civilisation chinoise, paru en 1929, est l'un des ouvrages sinologiques français les plus célèbres du XXe siècle. Marcel Granet (1884-1940) avait su s'imprégner si intimement de l'esprit des institutions et des moeurs privées de la Chine ancienne qu'il la rendit accessible à plusieurs générations.
Outre qu'elle rend à nouveau disponible un classique des études chinoises, cette réédition, grâce au travail de Rémi Mathieu, chercheur au CNRS et spécialiste de la Chine ancienne, établit la genèse de l'oeuvre de Marcel Granet et, à travers l'analyse de sa réception par la critique, en dresse le bilan historiographique.

Afficher plus

Réduire

 

La pensée chinoise

 

4 mars 1999 Bibliothèque de l'évolution de l'humanité (Livre 6044)

En 1934 paraissait La pensée chinoise qui, à l'instar de La civilisation chinoise, publié cinq ans auparavant, s'imposa très vite comme l'un des ouvrages sinologiques français les plus célèbres du XXe siècle.
Consacré aux systèmes de pensée, aux catégories fondamentales - espace, temps, nombres - et aux disciplines qui s'y rapportent - astronomie, philosophie, mathématiques -, ce texte éclaire l'ensemble des caractéristiques de la pensée chinoise, dans son originalité la plus significative. La réédition de ce grand classique confirme la place importante qui est encore aujourd'hui celle de Marcel Granet (1884-1940) dans le domaine des sciences sociales.
Par son caractère novateur, son oeuvre s'inscrit non seulement en rupture avec l'érudition traditionnelle, mais dépasse largement le champ de la sinologie, donnant au structuralisme certains de ses fondements et inaugurant ce que l'on appellera l'anthropologie historique.
La préface de Léon Vandermeersch, directeur d'études à l'E.P.H.E. et éminent sinologue, met en lumière l'importance fondamentale et la portée théorique du "projet" de Marcel Granet.

Au fil d'une pratique et d'une réflexion qui se sont étendues sur plusieurs siècles, les maîtres de l'Antiquité sont parvenus à sonder le mystère du taichi chuan, consignant leurs pénétrantes intuitions sous forme de chants et de poèmes. Longtemps tenus secrets, ces chants et ces poèmes étaient aussi bien gardés que des pierres précieuses et n'ont été révélés au grand public qu'au cours du XXe siècle. Vous voici en mesure de récolter les bénéfices de siècles de sagesse et d'expérience pratique, qui vous permettront encore d'approfondir et d'affiner votre compréhension du taichi chuan. Découvrez les moyens qui vous permettront de pénétrer l'essence de la Forme et tentez de hisser votre pratique des Mains Collantes (et du combat libre !) au plus haut niveau. C'est possible car le docteur Yang Jwing-Ming a non seulement traduit ces poèmes à partir du chinois d'origine, mais, surtout, il a rajouté des commentaires qui les rendent plus accessibles aux esprits d'aujourd'hui. L'éclairage apporté par les maîtres du taichi chuan est un trésor inestimable mis à la portée de tous ceux et celles qui cherchent à approfondir leur connaissance de cet art. Depuis la naissance du taichi chuan (taijiquan), il y a plus de mille ans, un nombre incalculable de pratiquants d'arts martiaux s'est adonné à cette discipline de santé et de self-défense. Quelques-uns, parmi les " Maîtres de l'Antiquité ", après avoir consacré leur vie à l'étudier et à le pratiquer, ont atteint une compréhension profonde du taichi chuan et en ont percé les secrets. C'est précisément pour conserver toute cette richesse et cette expérience accumulées, et transmettre leurs secrets, que es maîtres laissèrent des écrits classiques, des poèmes ou des chants, afin que les générations suivantes atteignent, elles aussi et plus vite, leur clairvoyance. Ces " secrets " renferment l'essence et les fondations de l'art du taichi chuan. Les secrets du taichi des maîtres de l'Antiquité vous conduiront sur la véritable voie de compréhension profonde du taichi chuan, en vous proposant la théorie et les méthodes d'entraînement adéquates pour renforcer corps et esprit, réguler la fonction des organes et développer le Qi. Ces méthodes représentent non seulement l'essence du taichi chuan art martial, mais aussi la fondation sur laquelle repose le taichi chuan discipline de santé et viatique du Qigong, source de vie saine, harmonieuse et paisible.

Decitre

gif creator


Rechercher dans le site

Cours forme YANG mains nues avancé : mercredi de 19h à 20h au Centre Baudrit à Lons, suivi du cours de QI GONG tous niveaux de 20h à 21h. Forme YANG mains nues débutant : vendredi de 18h10 à 19h10 suivi du cours EPEE de 19h10 à 19h40 au centre M. Baudrit à Lons
Cours forme CHEN débutant : lundi de 19h à 20h30, au stade Blanchard à Pau - Cours forme CHEN avancé : mardi de 18h30 à 20h30, au stade Blanchard à Pau - Cours LAO JIA : jeudi de 17h30 à 18h30 au stade Blanchard à Pau